Un doctorat «honoris causa» pour un haïtien-canadien

Published On November 8, 2016 | By Radio Priorite FM | Culture

Lundi soir au Théâtre Maisonneuve de la Place des Arts (Montréal) à la remise des diplômes de quelque 1 850 étudiants de l’Université Concordia, le musicien Régine Chassagne, cofondateur du groupe montréalais Arcade Fire, a reçu un doctorat honoris causa de cette université pour récompenser Son engagement envers Haïti et son influence sur la scène musicale internationale.

Notez que Régine Chassagne a créé, avec Dominique Anglade (un ami d’enfance), la Fondation KANPE qui lutte contre la pauvreté en Haïti. Elle siège également au conseil d’administration de l’ONG américaine «Partners in Health». Avec son groupe «Arcade Fire», elle a réussi à amasser plus de 500 000 $ pour les deux organisations.

Régine Chassagne est née à Québec le 18 août 1977 d’une famille originaire d’Haïti qui a quitté Haïti pour échapper au régime du dictateur Duvalier («Papa Doc»). Sa famille a déménagé d’abord à Chicago puis à New York avant de rejoindre une sœur au Québec.

Like this Article? Share it!

About The Author

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*